Peut-on avoir une alimentation équilibrée si on écoute ses envies?

Parmi les clés dont je vous ai parlées, il y avait l’observation de soi et de mettre votre énergie à retrouver le mangeur intuitif en vous, plutôt qu’à essayer de tout contrôler votre alimentation.

Critères à avoir pour cette démarche

Ce processus demande du temps et dépend de chaque personne.  Il y en a pour qui les signaux sont plus enfouis que d’autres.  De plus cela demande une ouverture d’esprit parce qu’il y a des croyances à changer, des perceptions à changer.  Remettre les choses en perspective puis se défaire de fausses croyances pour refaire vous-même votre propre philosophie alimentaire.

Cela demande aussi de la patience;  ce n’est pas toujours facile parce que la société continue d’être là avec toutes ses règles!

Cette démarche demande aussi de la bienveillance envers soi parce que c’est une approche où on fait des essais-erreurs pour vraiment se connaître et si on se tape sur les doigts à chaque fois qu’on se trompe, c’est sûr que ça va être décourageant.  L’idée,  c’est de se libérer ce n’est pas de se torturer!  Cette démarche, vous sert toute votre vie, vous n’avez plus à vous questionner sans cesse, avec des efforts conscients,  ça devient intuitif, puis c’est très libérateur.

Et l’équilibre dans l’assiette alors?

Maintenant, je vais devancer une question qui m’est presque toujours demandée : « Oui mais là, c’est bien beau l’alimentation intuitive, mais si je commence à manger juste ce que j’ai envie de manger, je risque de manger  toujours des desserts, des frites, des chips , etc… »

C’est certain que quelqu’un qui s’est restreint beaucoup de ces aliments,  qui commence à se les autoriser (parce que l’idée c’est de se donner une permission inconditionnelle à manger ce qu’on veut), il peut y avoir une petite période  que s’appelle une lune de miel,   vous avez le goût de manger plus souvent les aliments qui vous ont manqué!

En faisant confiance à la démarche, vous vous surprenez vous-même à avoir envie  d’une bonne salade fraîche parce que ça fait quelques jours que vous mangez des aliments plus lourds, plus lents à digérer et puis  vous avez juste envie  de quelque chose de plus léger!

C’est vraiment quelque chose qui arrive et ce n’est pas quelque chose où vous vous dites : « hum, ça fait longtemps que je n’ai mangé des légumes, je devrais… », Non vous en avez vraiment envie, tout autant que vous pouvez vous surprendre à manger votre aliment préféré que vous n’étiez pas capable de manger une portion modérée avant, et que là hop vous ne finissez même pas votre portion!

Cela devient comme chez les jeunes enfants à qui on donne du gâteau, puis deux-trois bouchées plus tard, ils s’en vont pour jouer à nouveau.  Ils en laissent dans l’assiette et souvent les parents finissent l’assiette du petit!

Donc l’équilibre alimentaire, il ne faut pas y penser au départ parce que si à la fin de chaque journée vous commencez à  comptabiliser : Ai-je toutes mes portions de fruits, mes portions de légumes, mes portions de … Non, là ça ne marche pas!

Vous êtes encore dans votre mental,  mais avec le temps, comme le corps veut être en santé et quand on l’a été introduit à une variété d’aliments, ce qui est pas mal le cas  pour la grande  majorité des occidentaux, et bien le corps  il va vous le dire ce qu’il a besoin.

Mise en garde!

Avec l’alimentation intuitive, il ne faut pas en faire des règles parce que ça devient une diète et là ça ne fonctionne pas là, ça ne fonctionne pas du tout.

Un mangeur intuitif en pensant, peut très bien manger à un moment donné pour X raison au moment où il n’a pas une vraie faim, il le sait il y a des raisons, puis il va rester quand même un mangeur intuitif!  Il ne vivra pas la culpabilité, il n’y aura pas de compensation après et il ne se dira pas : « Ah, j’ai mangé quand je n’avais pas faim, il faut que j’aille faire un petit jogging ou une marche pour compenser ça. »

Non!  Il  fait confiance au corps. Il  ne s’en fait pas avec ça par ce qu’il sait que le corps va s’ajuster peut-être lors du prochain repas il va manger plus léger, pas parce qu’il  va se dire : « il faudrait que je mange plus léger, j’ai déjà bien dépassé», juste parce que cela se fait naturellement.

Donc avec les journées, tout s’équilibre, alors vraiment, ne vous inquiétez pas avec l’équilibre alimentaire.

Une zone d'outils gratuits!

L'alimentation Intuitive, ça vous parle?

Inscrivez-vous et obtenez les accès à la zone d'outils gratuits. Recevez, en prime, des courriels avec des trucs et conseils pour cheminer vers la liberté alimentaire et corporelle et plus encore!

Merci! Vous recevrez, d'ici quelques instants, un courriel de confirmation!

Pin It on Pinterest

Share This