Je réponds à une question d’une abonnée Isabelle, qui aimerait savoir qu’est-ce qu’elle peut manger après ses entraînements parce qu’elle a beaucoup faim, puis elle ne veut pas reprendre les calories qu’elle a difficilement brûlées.

Besoin d’énergie pour bouger

Bien d’une part, je voudrais dire Isabelle, que c’est normal lorsqu’on a fait de l’exercice d’avoir faim et aussi que l’on ne  fait pas de l’exercice juste pour brûler des calories.

 Métabolisme de base

Quand vous faites de l’exercice de façon régulière, votre métabolisme de base augmente et pas seulement au moment où vous faites l’exercice, votre métabolisme de base va continuer d’être plus actif pendant les heures suivantes et donc si vous le faites de façon régulière, votre métabolisme va toujours être un peu boosté. Je répète qu’il n’est pas sain de voir l’exercice comme une façon de brûler les calories et qu’après on ne doit pas manger.

Premièrement, si vous avez faim après un entraînement, c’est normal e si vous vous dites que vous ne devriez pas manger alors, vous êtes dans la restriction et la mentalité régime et là la frustration augmente et à un moment donné vous allez manger plus que vous auriez fait normalement si tout simplement vous aviez accepté le fait que oui vous avez faim, c’est normal car vous avez dépensé plus.

Hydratation et Collation

Assurez-vous quand vous avez terminé votre entraînement de bien vous hydrater, souvent on va mélanger la soif et la faim, donc l’important après un entraînement c’est de bien s’hydrater et ensuite de  prendre une collation qui contient des glucides et aussi des protéines parce c’est important après un entraînement d’avoir un petit peu de protéines pour aller réparer les muscles (il y a des microfissures dans les muscles)

Exemples de collations

Comme exemples de collations,  ça peut être une boisson de soya, du lait, du yogourt avec un fruit, ou avec des noix.  Cela pourrait être aussi des craquelins avec du fromage, comme vous dites aimer les produits céréaliers.

Malgré que l’on ne veuille pas aller faire de l’exercice quand on est trop plein, peut-être que vous terminez l’exercice en étant vraiment trop affamée.  Il y aurait peut-être lieu de revoir le repas que vous prenez avant.  Donc on s’hydrater et  on prend une collation, idéalement dans la demi-heure qui suit l’entraînement.

Collation à tout prix?

Je tiens toutefois à préciser que lorsqu’on va marcher pendant une heure on n’a pas besoin de prendre une collation à moins d’être diabétique et après vérification de son taux de sucre, qu’on valide que oui on en a besoin (ou on a une vraie faim).

Dans le cas d’Isabelle c’est vraiment un entraînement, je crois en vélo et c’est assez  intense, donc c’est tout à fait adéquat de prendre une collation après.

Donc voilà ma réponse Isabelle.

Bonne semaine.

Une zone d'outils gratuits!

L'alimentation Intuitive, ça vous parle?

Inscrivez-vous et obtenez les accès à la zone d'outils gratuits. Recevez, en prime, des courriels avec des trucs et conseils pour cheminer vers la liberté alimentaire et corporelle et plus encore!

Merci! Vous recevrez, d'ici quelques instants, un courriel de confirmation!

Pin It on Pinterest

Share This